La cinématique d’ouverture de Halo Infinite fuit sur Internet

Un avant-goût de Halo : l’infini arrive tôt

Si vous voulez vous lancer dans la campagne Halo: Infinite sans spoiler, c’est le moment d’être à l’affût. Avec 343 Industries envoyant de plus en plus d’exemplaires de presse, les chances d’une fuite ne cessent d’augmenter. À ce jour, une source de Germain – cachant sa facecam avec une image du becquet d’une voiture – a mis en ligne la première cinématique de Halo: Infinite.

Techniquement parlant, la cinématique n’est pas nécessairement de l’infini. Ce n’est évidemment pas confirmé – alors même s’il est possible que ce soit un faux… ouais, c’est un peu difficile de truquer des graphismes comme ça. Je ne ferai pas de lien vers la vidéo ici, mais si vous cherchez, vous le saurez quand vous la verrez.

Heureusement (ou malheureusement, selon votre point de vue), la cinématique ne montre pas grand-chose en termes de spoilers pour la sortie de Halo: Infinite le 8 décembre. Il contient de nombreuses informations, mais d’après ce qu’il semble, les détails de l’intrigue du jeu sont réservés au gameplay. Ce qui, pour être juste, est une façon beaucoup plus intéressante de faire les choses. La combinaison d’un gameplay et d’une histoire comme celle-ci aide les deux à se sentir comme une expérience cohérente. Pour Halo, l’histoire a toujours été au premier plan de la marque du jeu, et cette cohésion est précieuse.

Je ne devrais pas avoir besoin de le dire, mais : spoilers à venir.

Rappelant l’ouverture du premier titre Halo, Infinite nous lance une bataille spatiale près d’un anneau Halo. C’est une sorte d’engagement très Star-Wars-y, avec de grands vaisseaux capitaux dansant entre eux, tirant des lasers massifs et provoquant d’énormes explosions pour que les plus petits combattants esquivent. La caméra fait un panoramique sur un navire de l’UNSC, où Master Chief combat des hordes d’anciens méchants de l’Alliance. Il faut quelques instants pour montrer quelques éléments clés de l’équipement de notre garçon vert, un nouveau tir de grappin inclus, avant qu’il ne soit vaincu au corps à corps. Le vainqueur dévoile son nom : « Atriox ». Il y a un peu de dialogue parsemé tout au long, bien qu’il soit aussi allemand que le gars qui l’a gâché. Vous devrez trouver une traduction ailleurs. Le chef est jeté dans une fosse, et nous fondons au noir.

C’est une intro solide, bien sûr, bien qu’un peu incomplète. Il est conçu pour vous accrocher et augmenter les enjeux, avant de jeter toutes les informations sur l’intrigue par-dessus. Les grosses explosions et une perte initiale ont toujours été d’excellents moyens de faire exactement cela.

Regarde aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici