Le directeur des ressources humaines de Bungie démissionne

Le PDG s’excuse également à la suite du rapport de l’IGN sur le lieu de travail toxique passé

La directrice des ressources humaines de Bungie, Gayle d’Hondt, a décidé de quitter son poste de responsable des relations humaines au sein de Bungie. On ne sait pas encore si elle restera dans l’entreprise, mais c’est une possibilité.

Logo Bungie

Après le rapport en profondeur bouleversant sur l’attitude de l’entreprise et son évolution, il n’est pas surprenant qu’il y ait un remaniement du jeu, pour ainsi dire. Bien qu’il y en ait eu (toux, Blizzard, toux), qui sont restés avec leurs armes pour des raisons déconcertantes que les téléspectateurs extérieurs ne semblent pas comprendre, Bungie n’est pas l’un d’entre eux. Mais, à en juger par le bruit, d’Hondt a fait ce choix elle-même et a expliqué à quel point il fallait qu’il y ait de la confiance entre les RH et les employés.

« Je sais qu’il faut leur faire confiance pour être vos défenseurs – et non pas étiquetés comme des « catalyseurs » ou considérés comme des ressources de l’entreprise qui offrent aux mauvais acteurs un refuge, » a été vu dans l’e-mail. Cela fait suite à une plainte d’un des employés concernant la méfiance actuelle entre les RH et les autres départements.

« C’est bien connu, si vous parlez aux RH, vous mettez votre propre travail en jeu,», a déclaré un employé. « Les RH n’ont jamais été là pour protéger les employés. Ils ont toujours été là pour protéger l’entreprise. J’ai vu cela se produire plusieurs fois chez Bungie, où quelqu’un est allé aux RH et les choses ont complètement dégénéré pour eux.« 

Mais il semble que tout le monde n’était pas à l’abri d’un éventuel harcèlement. d’Hondt a révélé que dans son travail au sein de l’entreprise pendant 14 ans, elle a également été victime d’abus de la part de «un homme, un cadre et quelqu’un que je pensais être mon ami chez Bungie – ce qui a conduit Bungie à le licencier.« 

Cela ne s’est pas produit avec tout le monde cependant. Le PDG de Bungie, Pete Parsons, est intervenu après le rapport IGN et a présenté des excuses. « En discutant avec l’équipe de Bungie, » il a dit, « en lisant les histoires et en voyant à la fois des récits connus et récemment publiés, il est clair que nous avons encore du travail devant nous.« 

En effet. Espérons que des mesures soient prises pour le bien des employés de Bungie.

Regarde aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici