Test de la souris sans fil SteelSeries AEROX 3

Test du SteelSeries AEROX 3 sans fil

Deux semaines après avoir jeté un coup d’œil à la version filaire de la dernière souris de jeu à haut débit d’air de SteelSeries, nous sommes de retour pour nous attaquer au modèle sans fil : la SteelSeries AEROX 3 Wireless. SteelSeries n’est pas étranger à la scène des accessoires de jeu, ayant remporté d’innombrables prix pour ses casques Arctis exceptionnels.

Ils ne sont pas en reste ailleurs non plus, créant d’excellents produits pour les joueurs mobiles, les joueurs sur PC et les fans de consoles. Mais l’AEROX 3 sans fil a un objectif spécifique : léger, flux d’air élevé, coloré et confort de jeu. Alors, est-ce qu’il livre ?

SteelSeries AEROX 3 filaire

Tout ce que Trevor a dit dans la critique filaire est absolument vrai. L’Aerox 3 Wireless glisse bien sur pratiquement toutes les surfaces, des tapis de souris aux coussins de canapé.

L’Aerox 3 Wireless est confortable pour plusieurs formes de préhension, y compris ma griffe préférée, et est incroyablement léger dans la main. Le capteur était précis lorsqu’il était à plat sur mon bureau, mais provoquait des mouvements saccadés lorsqu’il se soulevait de la surface. Ce n’est pas quelque chose que j’ai vu chez une souris depuis des lustres, et ce n’est pas quelque chose qui me passionne. Je me suis retrouvé à regarder le sol dans Halo Infinite ou à regarder de l’autre côté de la Galaxie dans Stellaris bien plus que je ne le voulais.

Il a fallu un peu de temps pour s’habituer à un mouvement précis à la fois dans les jeux et dans la productivité compte tenu du poids léger de 68 g. Léger, au moins, comparé à mon fidèle Logitech G903, qui, selon moi, pourrait survivre à l’apocalypse. D’un autre côté, je me suis senti obligé de vérifier que l’Aerox avait une batterie (c’était le cas).

Plus robuste que… quelque chose de vraiment robuste

Cela ne veut pas dire que l’Aerox 3 Wireless ne semble pas solide. Dans fougueux tests de durabilité, l’Aerox 3 n’a montré pratiquement aucun flex. Elle grince et gémit un peu sous une forte pression, mais tout comme les autres équipements Steelseries que j’ai utilisés, je m’attends à ce que cette souris dure longtemps. En d’autres termes, je me sentirais bien à l’idée de mettre rapidement l’Aerox 3 Wireless dans mon sac à dos à une distance de 20 pieds. La tolérance aux abus ici approche des niveaux Game Boy Advance.

C’est surprenant, étant donné le volume d’air qui vient caresser votre main à travers la coque aérée. Je n’ai pas particulièrement les mains moites, mais ce flux d’air s’est avéré être une bénédiction. Honnêtement, revenir à une coque solide peut être difficile.

Les boutons de la souris eux-mêmes sont à peu près parfaits, permettant aux doigts de s’appuyer dessus sans cliquer par inadvertance. Une fois cliqué, c’est un clic satisfaisant, avec un court trajet. Les boutons latéraux sont un peu moins précis, mais ont une bonne sensation tactile une fois que vous poussez à travers une partie de la bouillie.

La connectivité est sacrément importante dans une souris de jeu, et l’Aerox 3 Wireless offre à la fois des options 2,4 GHz et Bluetooth via un commutateur physique. C’est malheureusement là que j’ai des problèmes avec cette souris. En mode sans fil 2,4 GHz, j’ai eu des problèmes sans fin pour que l’Aerox 3 Wireless reste connecté à plusieurs ordinateurs. Au réveil ou même en revenant après avoir pris un café, la souris refusait fréquemment de travailler.

Bienvenue au spectacle de lumière

Les voyants clignotants (plus sur ceux plus tard) indiquaient une connexion, mais seul le débranchement physique du récepteur semblait résoudre le problème. La connexion semblait extrêmement solide lors d’une utilisation active, mais tout le débranchement était pénible. Heureusement, Bluetooth n’a présenté aucun problème de connectivité. Qu’il s’agisse d’un problème de trafic 2,4 GHz ou autre, ce n’est pas l’idéal. Si vous le pouvez, optez pour le Bluetooth !

Comme la plupart des accessoires de jeu, l’Aerox 3 Wireless est compatible RVB. Et, il fait tout un spectacle compte tenu de la coque perforée. Tout est contrôlable via l’application Steelseries Engine compétente, mais je l’ai principalement laissé à lui-même. En parlant de l’application, elle est plus utilisable et logique que les applications similaires de Logitech, Razer et Roccat.

Alors, à qui s’adresse l’Aerox 3 Wireless ? C’est un produit globalement solide pour à peu près tout le monde, en particulier un joueur en déplacement. Avoir une souris pleine taille, résistante aux bombes et légère comme une plume, que vous pouvez maltraiter jusqu’à la nausée, c’est fondamentalement le Saint Graal du joueur d’ordinateur portable. C’est peut-être le cas, à condition que vous ayez Bluetooth et que vous puissiez tolérer une légère sursaut du curseur.

*Produit fourni gratuitement à des fins d’examen*

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici