Zombie Driver: Immortal Edition Review – Une véritable apocalypse zombie pourrait être meilleure

Zombie Driver: Immortal Edition Review

Il est difficile d’imaginer que Zombie Driver a dix ans. On aurait pu penser à cette époque que le développeur EXOR Studios peaufinerait le jeu et répondrait aux plaintes que beaucoup de joueurs ont partagées au cours de la dernière décennie. Malheureusement, l'édition immortelle de Zombie Driver est médiocre dans presque tous les sens. Avec sa campagne banale et ennuyeuse, vous avez hâte que tout soit terminé et les contrôles lents, associés à une carte frustrante, en font une corvée absolue. Comme ce serait le cas avec un zombie, évitez ce jeu à tout prix.

Une cinématique courte de style bande dessinée donne le coup d'envoi. La description du début de l'apocalypse des zombies ici est complètement maîtrisée. Nous avons vu cette histoire un million de fois et Zombie Driver ne fait rien pour changer de formule. L’histoire est totalement sans conséquence et ne sert que de bruit de fond à ce qui se passe sur la route. Une fois la scène terminée, vous êtes accueilli par la voix d’un général militaire sans visage. Tandis que la voix off fonctionne, le reste de la voix est complètement risible. Il n’ya pas la moindre tentative d’envoyer des enjeux, ce qui est curieux, car l’histoire n’est poussée que par le dialogue des personnages. Au cours de ces briefings, vous découvrirez ce que vous débloquerez une fois la mission terminée et ses objectifs secondaires, tout en effectuant des achats pour améliorer vos véhicules ou vos armes.

Les missions commencent à s'estomper

Les missions elles-mêmes se fondent les unes dans les autres. Hormis quelques légères variations tout au long de la campagne, vous allez jouer encore et encore à la même mission. Certaines missions emporteront les véhicules que vous avez mis à niveau et vous donneront quelque chose de différent à utiliser (chars, camions, etc.). C’est frustrant quand ils vous donnent un véhicule sans armes et que vous êtes obligé de tout traverser. Ces missions ont l’impression que les studios EXOR savent qu’ils ont besoin de faire quelque chose pour différencier la campagne, mais qu’ils ne peuvent rien créer pour diversifier les missions.

L'offre d'armes que vous devez choisir est très limitée. Vous aurez une mitraillette, des roquettes, un lance-flammes et une carabine. Comme indiqué, celles-ci peuvent être améliorées, mais il existe des armes plus puissantes que d'autres. Le lance-flammes que j'ai trouvé est presque totalement inutile. Quelle que soit l'arme que j'ai choisie, le jeu de tir ici n'est pas satisfaisant et m'a laissé vouloir jouer quelque chose de plus mécaniquement compétent. Même les rares combats de boss que vous aurez n’essayeront pas d’engager le joueur, mais s’abandonneront à un fouillis de tactiques peu coûteuses pour réduire les barres de vie. J’ai peut-être pu faire face à ce jeu mitigé si la conduite l’avait compensée, mais il m’est difficile de déterminer laquelle des deux me plaisait le moins.

top pilote zombie

Pour un jeu qui consiste à rouler vite dans une ville, il est difficile de le faire. La plupart du temps, conduire est une corvée complète grâce à des commandes lentes qui donnent l’impression que vous conduisez dans la boue, quel que soit le véhicule que vous utilisez. L’accélération est difficile et le jeu vous jette constamment des objets impossibles à percer. Cela signifie que vous arrêtez et commencez sans cesse. C’est extrêmement frustrant, car il vous suffit d’un instant pour parcourir 5 voitures garées sans une égratignure, puis une pile de cartons vous arrêtera complètement.

Naviguer dans les rues ne serait pas aussi gênant si la carte était plus inspirée. Rue après rue, j'avais l'impression de rouler dans le même pâté de maisons sans que rien ne me dépasse ni ne m'attire l'œil. Il n’ya aucune raison d’explorer le monde, mais vous ne voudriez pas de toute façon avec combien il est difficile de se déplacer. Au moins pendant que vous naviguez dans la ville, le taux de trame reste stable pendant les moments les plus intenses.

Plus de course de sang s'il vous plaît

Une fois la campagne terminée, deux autres modes de jeu vous attendent. L'abattage est un mode de survie dans lequel vous essayez de durer le plus longtemps possible tout en écrasant le plus de zombies possible. Plus vous survivez longtemps, plus vous gagnez de médailles et plus vous débloquez d'étapes. Blood Race est un mode de course à mort de type tournoi, vous opposant à trois autres pilotes dans une course à la ligne d'arrivée. Blood Race est de loin la meilleure partie du jeu, me laissant me demander ce qui se serait passé si ce mode avait été plus étoffé. Il réclame toutefois le mode multijoueur, apparemment conçu pour les courses entre amis, mais vous êtes coincé avec des adversaires de l’IA sans aucun sens.

Zombie Driver est mauvais. De presque toutes les manières imaginables. Il ne marque jamais vraiment les buts qu’il tente, laissant au joueur un fouillis frustrant de missions interchangeables, une carte difficile à gérer, des contrôles lents, et une histoire que vous oublierez avant de cliquer sur le bouton X pour fermer la page. Logiciel. Vous aurez probablement plus de plaisir dans une véritable apocalypse zombie.

*** Code de commutation fourni par l'éditeur ***

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici